Crédit quand on est ficp, les conditions ?

Le prêt bancaire est spécifiquement pour les personnes en difficulté financière. Pourtant, il existe une certaine limite, particulièrement pour les personnes fichées FICP.

La banque interdit le prêt pour les particuliers fichés FICP

Afin de découvrir plus rapidement la solvabilité des particuliers, les organismes de crédit ont adopté une mesure spécifique nommé le fichage au FICP. Si une personne est fichée, elle ne peut pas octroyer un crédit puisque la banque lui interdit tous types de prêts. C’est à dire, le FICP lui empêche de souscrire auprès de tous les organismes de crédits.

Deux raisons conduisent fréquemment des particuliers au fichage, la première, un retard de remboursement, et la seconde, un surendettement. Ces deux raisons sont similaires aux yeux de la FICP, puisqu’au final, la personne ne pourra pas réussir à rembourser son crédit, sauf si elle accepte certaines conditions.

Les conditions d’obtention d’un prêt pour le fiché au FICP

Si une personne est fichée au FICP, elle devrait payer de suite ses dettes. D’ailleurs, c’est la condition la moins couteuse pour souscrire à nouveau à d’autres crédits. La majorité des particuliers fichés sont ceux qui n’arrivent pas à rembourser ses dettes. Il arrive parfois qu’une personne ait été fichée par erreur ou elle ne sait pas quel organisme lui a fiché, pourtant c’est très rare.

Dans ce cas, la personne victime doit se rendre auprès de la Banque de France munie de sa pièce d’identité. Également, elle peut s’adresser par courrier, avec la pièce d’identité jointée. La Banque de France lui révèle l’établissement auteur de ce fichage. Et le règlement de la dette est par la suite obligatoire, sinon la demande de prêt sera forcément rejetée.

Après le règlement, le défichage sera effectif autour de 1 à 2 mois. Si la personne n’a pas le moyen de payer ses dettes, il existe une autre alternative, cependant c’est spécifiquement aux particuliers propriétaires. Malgré le fichage, ces derniers peuvent réaliser un crédit hypothécaire. Ce prêt devrait contenir l’ensemble de ses dettes, sinon le contrat de crédit ne sera pas validé.